La puissance des réseaux sociaux médicaux

Avec plus de 2 milliards d’inscrits sur Facebook, 56% des français inscrits sur au minimum un réseau social et près de 84% des moins de 40 ans, il est difficile de faire l’autruche et de passer à côté de phénomène que représente les réseaux sociaux. Ces nouveaux outils favorisent les échanges et le partage à condition de savoir comment s’en servir tout en respectant la déontologie médicale.

De plus en plus de professionnels de la chirurgie et médecine esthétique utilisent les réseaux sociaux médicaux pour communiquer avec leurs patients en se constituant une communauté.

Les réseaux sociaux médicaux au service d’une stratégie de communication

A la question « Faut-il qu’un médecin ou chirurgien soit présent sur Facebook ? » La réponse est un grand oui !

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui utilisés par les praticiens essentiellement pour informer sur les pratiques médicales. En effet, il s’agit pour le praticien de donner des explications sur des sujets qui touchent une majorité de patients. Cette information rendue publique a pour but de faire circuler de l’information médicale sûre et exacte pour contrer les cas de désinformation sur le net. Le secteur est médical est fortement confronté à des idées reçues.

En ce qui concerne la publication de contenus à visée informative, les réseaux sociaux permettent aussi de communiquer sur des sujets considérés encore comme tabou.

Le but final de cette mise à disposition d’informations médicales est dans l’intérêt des patients.

Certains médecins et chirurgiens utilisent aussi les réseaux sociaux pour contourner l’interdiction d’exercer la médecine ou la chirurgie esthétique en tant que commerce. En effet, un médecin ou chirurgien esthétique ne peut faire de la publicité pour promouvoir ou faire connaitre son activité au grand public. Ainsi, pour de nombreux praticiens il s’agit là de montrer leur cadre de consultation, la façon dont ils procèdent, où et quand.

 

Les réseaux sociaux pour les médecins et les établissements de santé

Ils peuvent avoir une réelle valeur ajoutée dans la visibilité d’un praticien à condition qu’ils soient employés dans le respect de la déontologie médicale. Le chirurgien et médecin esthétiques est un médecin à part entière. C’est pour cela que l’information qu’il répand se doit de rester informative sans tomber dans le marketing ou la publicité.

Mise en garde sur les réseaux sociaux

Il est primordial de ne jamais se montrer négatif sur les réseaux sociaux, ne pas donner un avis tranché qui pourrait se retourner contre le praticien ultérieurement. L’information délivrée doit être adaptée et juste à la cible qui suit le praticien.

Cette interaction entre le praticien et sa communauté est une tâche chronophage, c’est un travail quotidien de maintenir sa communauté. En effet, il faut donner de l’information et répondre également à tous les commentaires et autres demandes.

Intérêts des réseaux sociaux pour médecins et établissements de santé

  • S’informer et faire de la veille
  • Accélérer les échanges et la diffusion d’informations
  • Créer un espace collaboratif
  • Développer une communauté autour de son activité

Publié le 30/08/2018 par Valérie Tardieu Cohen

Cet article vous a-t-il plu ?
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Note : 5,00 (4 votes)
Cliquez pour voter !
Loading...