Une prothèse mammaire régénérative avec de la dentelle de Calais

La faculté de médecine en collaboration avec le CHRU ont créé une bioprothèse qui permet de faciliter la reconstruction mammaire. Il s’agit d’une véritable innovation en terme de prothèses mammaires. C’est un projet qui pourrait à terme aider les patientes ayant subi une ablation du sein (mastectomie) après un cancer.

Mat(t)isse, acronyme de Matrice textile tridimensionnelle synthétique, est une prothèse biorésorbable à base de tissu et de graisse.

« Cette bioprothèse permettra aux patientes de ne subir qu’une seule opération tout en s’affranchissant d’un corps étranger et d’une zone donneuse. On passe de la chirurgie répératrice à la chirurgie régénérative! » Professeur Pierre Guerreschi, chirurgien plasticien au CHRU de Lille.

Cliquez pour consulter l’article sur la prothèse mammaire régénérative à base de dentelle de Calais !

Prix de l’innovation textile 2017

La prothèse Mat(t)isse a reçu le Prix de l’Innovation Textile en 2017 à l’occasion d’Octobre Rose, le mois consacré à la lutte pour le cancer du sein. A l’initiative de ce projet, Julien Payen docteur de l’ENSAIT et Docteur Pierre-Marie Danze docteur à l’université de Lille I soutenus par une équipe de chercheurs du CHRU de Lille.

Cliquez pour consulter l’article du Prix Théophile Legrand 

 

 

Publié le 03/01/2018 par Valérie Tardieu Cohen

Cet article vous a-t-il plu ?
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Note : 5,00 (2 votes)
Cliquez pour voter !
Loading...