Dans un site internet médical, le succès ne réside pas seulement dans le design de ce dernier. Un contenu de qualité est d’autant plus important puisqu’il est aussi le cœur du référencement naturel. Voici de rapides conseils pour savoir comment bien rédiger du contenu sur le web

Savoir rédiger du contenu pour son site internet médical

De nombreuses règles régissent la rédaction de contenu web pour que votre site internet médical soit apprécié de Google. Car oui, Google est exigeant en matière de contenu. C’est avec des contenus de qualité que vous pourrez améliorer votre référencement naturel et ainsi offrir à votre site une meilleure place dans les pages du moteur de recherche.

Le contenu de votre article ou page par exemple, devra être rapidement compréhensible, dynamique, interactif (liens) et structuré à l’aide de titres, sous-titres et mots clés.

Bien choisir ses mots clés dans son contenu

Il est important de bien sélectionner avant tout ses mots clés afin de se positionner au mieux face à la concurrence dans les secteurs médicaux. Il existe un outil qui peut vous aider dans la détermination des mots clés qui vous seront le plus adaptés : le planificateur Google Adwords.

Un contenu apportant une réponse adaptée à la requête de l’internaute sera valorisé par les moteurs de recherche.

Comment structurer du contenu pour le web médical ?

Un contenu web doit être autant apprécié des internautes que des moteurs de recherche.

  • Il doit posséder un titre court accrocheur et unique à chaque page
  • Être percutant et lisible, il doit offrir une lecture fluide aux internautes
  • Avec des phrases relativement courtes
  • Et des mots-clés qu’on retrouve tout au long du contenu
  • Il doit contenir au minimum 300 mots
  • Et son contenu doit être unique (contenu dupliqué interdit)

Les bonnes pratiques pour optimiser un contenu pour ses pages internet

Voici à présent des conseils détailler pour réussir la mise en forme de son contenu pour le web étapes par étapes.

Le titre

Pour commencer chaque page ou article doit contenir un titre différent, il se doit d’être court en allant jusqu’à 10 mots maximum car il est préférable qu’il tienne sur une seule ligne. On utilisera alors une taille de caractère plus importante que le reste de la page en lui attribuant également une balise <h1>. Afin de susciter de l’intérêt et inviter à la lecture il se doit d’être accrocheur, les titres sous forme de questions sont très appréciés par exemple car recherchés dans les moteurs de recherche.

L’introduction

L’introduction aussi appelée le chapeau doit idéalement se limiter à un seul paragraphe de 50 mots maximum. Elle revêt alors la fonction de résumé tel une « brève », c’est la base de l’information contenue dans l’article. Pour vous aider dans votre démarche de synthèse vous pouvez appliquer la technique de la pyramide inversée. Il s’agit de commencer par l’essentiel puis d’aller dans le détail.

Le corps du texte

L’élément primordial du corps de votre texte est la structure. En effet, il est essentiel de découper votre texte en paragraphes pour éviter l’effet « gros bloc indigeste ». Ainsi vous pourrez attribuer une idée distincte à chaque paragraphe. Pour cela vous pouvez utiliser des balises intertitres <h2> <h3>  <h4> …

Afin d’apporter un peu plus de relief vous pourrez par exemple utiliser la fonction de liste à puces ainsi que la mise en gras de certains mots.

Le petit plus !

Nous vous conseillons de mettre à jour votre site internet médical de façon régulière. En ajoutant de nouveaux contenus tels que des actualités ou des témoignages par exemple. Ceci rendra votre site plus attractif pour les internautes qui auront envie de revenir le consulter. De plus, votre positionnement dans les moteurs de recherche ne s’en portera que mieux !

Publié le 13/02/2018 par Valérie Tardieu Cohen

Cet article vous a-t-il plu ?
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Note : 5,00 (2 votes)
Cliquez pour voter !
Loading...